La politique, où l’art en trompe l’oeil

L’article paru dans la tribune de Genève, ce lundi 16 janvier 2017, laisse trompeur. Comme à son habitude les études abondent le dernier mois avant certaines élection, sont toujours décrites comme cruciale pour le pays. Les chiffres laissent songeurs, sorti d’une étude d’un organisme que je ne connaissait pas, et pourtant si je suis l’actualité. Je disais donc des chiffres qui laissent songeur. Tout est en centaines de milliers d’emplois, plusieurs millards et plus de 5% d’effet négatif sur le PIB, rien que ça, impressionnant dit donc.

Pour ceux qui suivent un peu, vous me direz qu’on nous fait le coup à chaque fois. En effet, il y a même des fois où cela tue des gens à travers le monde parce que l’on a plus ou moins menacé le peuple, si il ne votait pas comme on le lui préconisait. Certains se souviennent de la votation sur les pièces manufacturées par l’industrie Suisse, susceptible d’être sortie de leur utilisation première pour être utilisées pour en faire des armes ou servir à tuer; Parce que cela allait coûter plus 75’000 places de travail, le peuple avait suivi la demande, et plus de 20 ans plus tard, non seulement cela à coûter la place à des milliers de gens, parce que ce commerce c’est restructuré, mais le plus grave, c’est qu’aux jours d’aujourd’hui, où la mort d’homme sur cette planète est devenue une industrie a part entière, les lois qui auraient été plus strictes si l’on avait pas menti au peuple, empêcheraient ces fameuses pièces à être utilisée sur les champs de bataille qui pullulent en ce bas monde.

A chaque fois ont nous rabâche sur l’emploi, et des millards de pertes, mais rien ne se passe, c’est le 4 ou 5ème cadeaux fiscaux en 30 ans, qui coûtent des dizaines de millards chaque années, et qui dans les faites, non seulement sont loin de toutes les prévisions puisque ne jouent non seulement pas sur l’emplois ou très peu et non plus sur les finances que se soient à la confédération, les cantons ou les communes.

Surtout quand on voit ce que Genève est devenu, pas loin de 50’000 personnes cherchent du travail. A cause que les employeurs les ont mis sur le carreau ces dizaines de milliers de gens, pour engager des frontaliers et immigrés pour moins cher. C’est sûr qu’avec en moyenne 5’000 d’économie par tête de pipe et par année, cela s’accumulent en dizaines de millions voir centaines, si on fait un vrai calcul; Que tant qu’on ne leur dira rien, ils auraient tort de s’en priver, mais c’est d’une malhonnêteté sans non. Je suis moi-même dégouté de tout ça quand je vois beaucoup de gens que je connais qui les uns après les autres se retrouvent aux institutions, cela fait mal, surtout quand on a toujours été correct avec l’économie, faisant même des moments des sacrifices, pour le bien des entreprises, voilà le remerciement. Bon, j’était personnellement averti de la fourberie de l’économie, en voyant mon père se faire renvoyez à 63ans pour qu’il aille au chômage timbrer les deux dernières années avant la retraite, qui d’autres que des salopards moins que rien peuvent faire à quelqu’un qui a été pendant 35 ans dans l’entreprise. Alors qu’il aille se faire foutre avec leur cadeaux fiscaux pour cette bande de crapule. Et de toute façon pour moi, on doit revenir à 3 millions de personnes en Suisse, et 3 millards sur cette planète à bout de souffle. Mais cela sera pour un autre papier dans le temps que je ferais bientôt sur le sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s