Une journée d’actu sous le signe de Trump

La journée n’est pas encore terminée, mais elle aura été riches en enseignements. Le nouveaux président américains Monsieur Donald Trump a fait ce qu’on peut considérer son premier vrai entretien sur les affaires du monde. Le moins que l’on puisse dire, c’est quelle aura interpelé plus d’un autant par la forme que sur le contenu. On sent un vrai leadership, ou le politiquement correct n’a pas vraiment sa place.

Le moins que l’on puisse dire est qu’est lancé un dialogue trans-atlantique, qui réveille les bobos, même si certains sont sur le départ, comme Holland, qui est encore plus bobos que ce que je pensais jusqu’à maintenant, en nous sortant un discours que seul lui ou ces plumes en ont le secret, ou Merkel promulguée chef de la mondialisation par Obama lors de son dernier déplacement en Allemagne, et qui semble de moins en moins capable d’être réélue aux prochaines élections allemande. Pour moi elle doit partir, son discours ne tient plus la route, et est reconnu à plus d’un titre que l’on comprend comme une récupération électorale avant les prochaines élections. Ils nous blatèrent des valeurs, que l’on se demande pourquoi ils ne nous les ont pas révélé avant qu’on les pousse à le faire, par le discours de Trump, hier en fin d’après-midi. Il n’est jamais facile de recevoir de leçon des autres, même à notre niveau, des moments on le comprend pas vraiment.

On sent bien les pauvres gamin que l’on gronde, et qui se défend comme il peut, et avec ce qu’il a vraiment comme carte en main. L’Europe est dans un tel état de délabrement que cela n’est pas difficile de déstabiliser les bobos du moment qui n’ont rien en main pour ce défendre. Trump a vu juste, puisque divers intervenant dans la journée, on commencé à sortir des tiroirs les dossiers sur l’avenir de l’OTAN en tant que base de la protection en Europe, aujourd’hui principalement sous le parapluie américain.

La déclaration d’un ministre allemand en dit long sur la faiblesse de l’Europe, en appelant ces collègues à faire preuve d’assurance face au nouveau président américains. C’est la qu’on voit le niveau de la politique européenne, comment nous dire qu’ils sont faible sans détour, Ahahaha!!!! On croit rêver.

Pour le ministre français Ayrault, l’unité fait la force, une preuve de plus qu’ils sont faible. Au fil des news sur le sujet pendant la journée, je me suis dit que Trump à fait exprès de secoué le cocotier, pour voir ce qu’il en tombait. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Europe n’a fait que révéler des faiblesses, seul les anglais semblent satisfait de l’offre de Trump de faire de faire encore plus de commerce ensemble. Je pense que les british ont les sourire en coin, puisque le Brexit vont leur permettre de sortir gentiment de l’usine à gaz qu’est devenu au fil du temps l’Europe.

Pour les autres qui sont intervenus, on sent une gesticulation désordonnée, parce certainement un peu surpris par le coup de semonce lancé sans vraiment crier gare. Ils s’attendaient bien sûr à quelques choses, mais pas à un coup de poing sur la table de cette intensité.

Je trouve que c’est une bonne entrée en matière. Montrer son leadership, dire ce qui ne va plus, pour mettre en route tout de suite les sujets qui fâchent de plus en plus, surtout avec le laxisme et manque de sérieux de la politique européenne sur beaucoup de sujet, qui n’ont fait que la mener là où elle se trouve, c’est à dire au fond du trou.

L’étude sur l’intérêt des talents est très révélateur de la situation, quand on voit que l’Allemagne arrive seulement 17ème, la France 24ème.

Je vous laisse deviner qui est le trio de tête, 1ère la Suisse, suivi de Singapour, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Suède.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s