Les Stats de l’asile en Suisse pour 2016

La confédération Helvétique rend publique les chiffres de l’asile 2016.

Bon on savait que cela serait moins de 30’000, mais les causes et d’où viennent ces réfugiés ne sont que des spéculations mensongères, puisque on nous annonces que ces réfugiés viennent de région du moyenne orient et d’Afrique en conflit, mais on sait que se n’est pas vrai pour la majorité des cas, puisque une partie arrivent de l’Afghanistan et Pakistan, une autre importante du Maghreb, et d’érythrée, des endroits sans conflits.

Et heureusement que la Hongrie de Orban à fait correctement sont travail pour tarir le flux au niveau de ces frontières parce autrement on en aurait eu beaucoup plus, voir l’annonce du début de l’année passée qui estimait à plus de 60’000 le nombre d’arrivée pour 2016. un 2ème chiffres donné, et celui des réfugiés qui se sont inscrit en Europe en 2016, 1,3 millions. La Suisse est 60 fois plus petite en habitant que l’Europe, mais a inscrit plus de 2% des réfugiés, soit près du double de ce quel aurait dû accepter en rapport à la moyenne européenne par habitant.

Quel angélisme il y a en Suisse quand même, puisque depuis plus de 2 décennies, elle accepte toujours beaucoup plus que les autres, autant dans l’immigration que dans l’asile. Y a qu’à voir le nombre d’étrangers qu’il y a. De plus en voyant la provenance des principaux flux, on s’aperçoit que même pas un tiers devrait être pris en compte. Qu’est-ce que le Sri Lanka vient faire ici, et comme dit plus haut dans le texte, bien d’autres n’aurait normalement aucun droit d’entrée en matière.

On peut dire sans autre, que c’est le foutoir et une gestion hors loi qui c’est imposé dans le système de l’asile en Suisse. Il n’y aura qu’une reprise en main ferme qui pourra faire changer les choses. Parce que voyez les érythréens toujours et depuis des années les plus nombreux à arriver, alors qu’il n’y a aucune vrai raison, la seul que l’on nous donne et l’obligation de servir, faut déjà pas être un crétin pour tenir compte de ce genre d’argument. Rien que ces vingt dernières années, c’est pas mois de 80 à 100 milles qui sont arrivés et inscrit à l’asile. Qui d’autre part n’est selon les conventions que provisoire jusqu’à ce que les réfugiés puissent rentrer chez eux. Mais ce n’est pas du tout à l’ordre du jour, on essaie de les intégrer et ne repart jamais, ou vraiment très peu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s