A voir ! Ils ont tout à y perdre

image-mexique-enrique-pena-nieto
Président mexicain
Mexique: le président Peña Nieto condamne le projet de mur de Donald Trump

Intéressant compte rendu sur le fameux mur que Trump veut construire. Ben ! vous savez quoi ! Il existe belle et bien déjà comme je l’écrivait déjà dans cet article .

Le président mexicain explique qu’il existe depuis de nombreuse année, je cite « Je regrette et condamne la décision des Etats-Unis de continuer la construction du mur qui depuis des années, au lieu de nous unir, nous divise », ceste pourtant clair, mais je n’ai jamais entendu ou lu dans les média mainstream l’annoncer lorsque celui-ci à déclaré le construire, Non ! Ils ont fait semblant de rien pour monter de toute pièce une énorme déferlante de bashing, comme quoi si, comme quoi ça, enfin le cinéma habituel de ceux-ci

Mais ce n’est pas tout. On sent maintenant que la rigolade est terminée puisqu’il déclare, je cite, « Le Mexique ne croit pas aux murs. Je l’ai dit plusieurs fois: le Mexique ne paiera pour aucun mur » a-t-il encore réagi, devant la promesse du président américain de faire payer le mur par son voisin du sud. Qu’il dit le monsieur. Mais comme je l’écrivait encore hier en fin de journée après la signature du décret, que Oui ! Il allait le payé se mur d’une façon ou d’une autre.

N’en restons pas là, parce qu’on apprend dans cette série de tweet, que le Mexique, je cite, « M. Peña Nieto a également annoncé qu’il avait demandé aux 50 consulats mexicains aux Etats-Unis de se transformer « en authentiques défenseurs des droits des migrants mexicains ». On a de la peine à y croire, même si les États-Unis sont grand, qu’il y ait pas moins de 50 consulats mexicains aux States. Par comparaison le Canada en a que 15. C’est vous dire que tout est fait pour une immigration massive. Il en appelle d’ailleurs à faire front à ces consulats. Au lieu de dire merci pour le service rendu, puisque plus de 10 million de mexicains habitent dans le pays, non on le prend de haut, quelle mentalité.

Oui ! La peur s’installe avec l’arrivée de la réalité sur le coût réel que cela pourrait couter au Mexique, voir toujours mon papier de référence, qui explique ce qui va peut-être se passé. D’autant plus que ce ton monte entre l’opposition et que le président ait déclarer que le Mexique devait chercher d’autres alternatives à ces exportations, puisque pas moins de 75% d’entre elles vont aux USA, et une autre bonne partie du reste au Canada.

On apprend aussi que tout au long de la journée, les leaders de l’opposition ont exhorté M. Peña Nieto à ne pas se rendre à Washington la semaine prochaine pour protester contre le projet de mur de M. Trump.

On dirait que le coup de pied dans la fourmilière de Trump, commence à montrer, qu’être gentil avec son voisin est une chose, mais que devoir le subir sous le joug du politiquement correct à la bobos ce n’est plus possible, en est une autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s