La mauvaise fois des bobos est sans limite

Donald Trump: le décret n’est pas une « interdiction visant les musulmans » (communiqué)

On pouvait ce demander réellement que signifiait ce fameux décret du président américain sur 7 pays musulmans et leur interdiction de visas pour les USA.

Malgré l’habituel précipitation des mainstream, comme ce titre le démontre bien.  La première défaite de Donald Trump , y sont tout comptant de celui-ci, mais c’est sans compte ce qui suit. Ahahaha!!!

Bien sûr les bobos sont montés sur leur chevaux, en vociférant leur habituels carcans, sans comprendre certainement pourquoi ils le faisaient et surtout leur permettant de toucher de l’argent de Soros et autres bienfaiteurs des sans-dents US qui ne demandent que ça, puisque toujours plus dans la misère que l’ancienne administration n’a fait qu’accentuer ces 9 dernières années.

Mais dans le dernier communiqué de la Maison Blanche, permet d’éclairer un peu plus la situation, puisqu’on apprend que Oblabla avait fait pire que lui, mais que personnes n’avaient jugé cela comme immorale ou au-moins de le signaler. Je cite, « Le Président a souligné que les sept pays frappés d’interdiction (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) figuraient dans une liste de pays utilisée sous l’administration Obama: les personnes s’y étant rendues dans les cinq dernières années n’avaient plus le droit de venir aux Etats-Unis sans visa. Le président Donald Trump a aussi affirmé que l’administration Obama avait suspendu la délivrance de visas pour des réfugiés irakiens pendant six mois en 2011 ».

Personnellement je pense que la tactique du nouveau président est de sortir de l’ombre tout ce qui était jusqu’à maintenant était resté caché par l’ancienne administration, et montrer que ce qu’il fait n’était qu’une normalité de l’ancien président. Je dirais que c’est bien vu, parce que cela démontre bien le fourbe qu’était Oblabla et son administration, pour fermer la gueule à toutes ces pleureuses et pleureurs qui ne font tout ce tapage que par peur de perdre, non seulement toutes crédibilités, mais surtout le retour de bâton, et la suite des événements. Parce qu’il ne faut pas se voiler la face, Trump a plus de 30 ans de business de haut vol derrière lui, certes pas forcément tout rose, mais qui ne trainent pas de casseroles derrière lui à ce niveau. Les ficelles il les connait bien, et commence tout juste à tirer dessus pour mettre « KO » ceux qui le doivent et mettre sur les rails ceux qui peuvent lui rendre services dans le remaniement de cet incroyable paquebot que sont les États-Unis, pour une nouvelle air de prospérité retrouvée et mettre à l’ordre les industriels véreux qui n’ont fait que chier sur leur pays en délocalisant sans vergogne pour faire un maximum de profit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s