Décortiquons la vue de presse de ce dimanche

Revue de presse de ce dimanche 5 février 2017

Décortiquons un peu cette revue de presse qui me semble bien effilochée.  

Berne (awp/ats) – Les relations entre la Suisse et les Etats-Unis ainsi que celles avec l’Union européenne (UE) pourraient s’envenimer, s’inquiète la presse dominicale. Dans ses pages du jour, celle-ci traite également de la lutte contre le terrorisme et de la protection des données.

Schweiz am Sonntag: La Suisse pourrait se retrouver dans le viseur de l’administration de Donald Trump. Celle-ci pourrait même décider de mesures de rétorsion en raison des grands déficits commerciaux et des interventions de la banque nationale helvétique afin d’affaiblir le franc, révèle le journal alémanique Schweiz am Sonntag. La politique commerciale sera ainsi au coeur d’une visite d’un groupe parlementaire à Washington en avril, confirme la conseillère nationale Christa Markwalder (PLR/BE), citée par l’hebdomadaire. Lors de cette rencontre avec des députés du Congrès, des groupes de réflexion, des ONG et des associations professionnelles, les six parlementaires souhaitent attirer l’attention sur les conséquences négatives de mesures protectionnistes.

Comme à leur habitudes c’est là dramatisation de certains milieux. C’est la fin du monde.

NZZ am Sonntag: L’Union européenne (UE) a, selon des informations de la NZZ am Sonntag, un nouveau moyen de pression pour amener la Suisse à signer un accord institutionnel. Dans le cas où Berne refuserait d’adapter les accords existants aux nouvelles règles européennes, elle mettrait en difficulté les entreprises suisses d’exportation. Les entreprises de techniques médicales ou les fabricants d’instruments de mesure devraient non seulement faire examiner leurs produits en Suisse mais également au sein de l’UE. Des mesures coûteuses qui renchériraient les produits. Des diplomates suisses et des sources proches de la Commission européennes ajoutent que Bruxelles a couplé l’adaptation des accords à la querelle autour des « juges étrangers ». Aucune confirmation officielle n’apparaît toutefois dans l’article.

L’Europe me fait de plus en plus rire, mais ils ont bien compris que les politiciens Suisses étaient très faible, et près à baisser leur culotte à la première occasion. 

Zentralschweiz am Sonntag: Le nouveau Préposé fédéral à la protection des données – tout comme son prédécesseur – met en garde contre l’utilisation du numéro AVS comme numéro d’identification national auprès des autorités. Le Conseil fédéral a justement annoncé la mise en consultation d’un projet allant dans ce sens cet automne. C’est un « risque inutile », plaide Adrian Lobsiger, interrogé par le journal Zentralschweiz am Sonntag. Il propose de créer des numéros d’identification sectoriels pour éviter qu’un abus dans l’un des domaines ne se répercute sur tous les autres. Le numéro AVS a été conçu de manière à ne pas permettre une identification directe de la personne concernée. Cependant, du fait de son utilisation grandissante, la probabilité qu’on reconnaisse toutefois la personne augmente. La protection de la sphère privée serait en jeu. Il qualifie ainsi les plans du Conseil fédéral d’incompréhensibles.

C’est encore une fois la flagrante démonstration que se sont des incapables. Où l’ouverture à la dérive de nos données perso !!!

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: La police fédérale (fedpol) lance droguistes et pharmaciens suisses dans sa bataille contre le terrorisme. Via une circulaire, les autorités ont appelé ces derniers à se montrer vigilants et à dénoncer tout « comportement bizarre » d’un client, révèlent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung dans leur édition du jour. Le texte liste quinze produits chimiques de la vie de tous les jours dont certaines substances pourraient servir à la fabrication illégale d’explosifs. En cas de soupçons, les apothicaires ne doivent surtout prendre aucun risque mais noter mentalement le plus de détails possibles sur ces clients. fedpol rapporte plusieurs cas qui ont déclenché des « vérifications approfondies ». Aucune annonce n’a toutefois établi de liens avec le terrorisme.

Ahahahaha !!! Le loup est dans la bergerie, cela sera pas facile de l’y déloger. C’est grave d’en arriver là. Enfin ! C’est comme dans tout, plutôt que de soigner à la source, on y injecte des semblants de remèdes, Ahahahahahahahahahaha !!!!!!!! On est pas sorti de l’auberge avec une équipe pareille.

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: A l’heure des voitures autonomes, le permis de conduire perd de son intérêt. C’est ce qu’a indiqué en substance le vice-directeur de l’office fédéral des routes Werner Jeger lors d’un séminaire de l’Association suisse des moniteurs de conduite. L’arrivée des véhicules entièrement automatisés touchera de plein fouet les quelque 3500 moniteurs actifs en Suisse. Cette année déjà le profil de la profession a été remanié, a indiqué un responsable de la formation, et la question de la conduite automatisée a été abordée. Les moniteurs devront se muer en « manager de la mobilité » et au lieu d’enseigner le démarrage en côte, ils devront expliquer à leurs élèves comment se comporter dans le trafic.

Ahahahahaha !!!! On est mort de rire, parce que c’est de loin pas pour tout de suite et dans 10 ans la majorité des véhicule seront encore standard. On parie.

Note: Ces informations n’ont pas été confirmées par l’ats.

(AWP / 05.02.2017 07h23)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s